Download Ammonites rares ou peu connues et ammonites nouvelles du by Monestier J. PDF

Posted by

By Monestier J.

Show description

Read or Download Ammonites rares ou peu connues et ammonites nouvelles du Toarcien moyen de la région Sud-Est de l'Aveyron PDF

Similar biology books

Myeloproliferative Neoplasms: Biology and Therapy

This succinct source presents a great stability of the biology and useful healing thoughts for traditional and non-classic BCR-ABL-negative myeloproliferative neoplasms. using present international overall healthiness association nomenclature, category, and diagnostic standards, overseas specialists have assembled to exhibit the main updated wisdom during this swiftly evolving box.

Evolutionary Biology and Ecology of Ostracoda: Theme 3 of the 13th International Symposium on Ostracoda (ISO97)

Ostracoda (Crustacea) are very likely very good version organisms for evolutionary reports, simply because they mix an in depth fossil checklist with a large contemporary distribution and hence permit reviews on either styles and approaches resulting in extant variety. the most clinical domain names contributing theories, ideas, and information to evolutionary biology are morphology (including ontogeny), palaeontology, genetics, and ecology, and to all of those elements ostracods can give a contribution.

Extra resources for Ammonites rares ou peu connues et ammonites nouvelles du Toarcien moyen de la région Sud-Est de l'Aveyron

Sample text

P. 411, pl. 18, fig. 23-26. Diagnose. - Cette petite Amriionite, carénée e t d'ombilic moyen, a ses tours légèrement convexes en la partie siphonale, plats ou légèrement convexes sur les côtés, e t tombant s u r I'ombilic, en gradins arrondis, avec bande suturale. La partie ventrale est pourvue d'une quille pleine, mince e t peu saillante. Les cotes prennent naissance par groupe cle 2 e t 3 au rebord ombilical, en formant une sorte (le bourrelet élargi non saillant. D'une direction initiale fortement port6e en avant, elles se relèvent aussitôt en s'infléchissant en arrière sur toute la hauteur des tours, puis se recourl>ent légèrement en avant eii s'etfacant en la partie siplionale.

3 1387. Geogii. verliiillii. von I)orriten, p. 79, pl. 6 , fia. 4 . 1899. Hali~jiatinvis Rrictrniaw. oolite ammonites. , p. xxii, pl. 2 , fig. 5-7. I l a u y i ; ~cT. Der ol~ereLias voii 13arr-Hciligenslein, 1). 378. :I 6. Diagnose. - Dans uii premier stade, les tours de cette animoriite sont un peu plus hauts qu'épais, pourvus d e côtes régulières assez nombreuses, peu saillantes, séparées par intervalles égaux k leur largeur, dont cjuelques-unes conjuguées par deux en un petit tubercule a u rebord oiril,ilical, d'autres simples et intercalaires, toutes uii peu iiitlécliies vers I'arrikre.

IV, fig. 9, ,14 et JG. ,que nous n'avoiis pu raltacher, soit comiiieadulte, soit comme jeune, à aucune des I h u y i a signalées par les auteurs. Diagnose. - Cette Aiiimonite possède uii ombilic assez ouvert, des tours en ogive un peu plus hauts qii'épais, croissant de l'uii ail suivant dans le rapport d e 1 à 1 314, avec une quille creuse peu saillante, mais est caractérisée par des côtes rionibreuses et ténues, s y ~ inoïdes, iiaissarit, la plupart par groupe de deux en un faible tubercule au rebord omt)ilical, avec quelques côtes simples intercalaires.

Download PDF sample

Rated 4.29 of 5 – based on 25 votes